Honoré de Balzac est né à Tours le 20 mai 1799 et il est mort à Paris le 18 août 1850. Il est issu d’une famille bourgeoise et a un frère et deux sœurs.

A huit ans, il est envoyé au collège de Vendôme où il sera pensionnaire pendant six ans. Balzac était, selon les souhaits de sa mère, destiné à la carrière de notaire. On retrouve dans Le Colonel Chabert une trace des études de droit qu’il a entreprises et du stage chez Me Merville dont le nom deviendra celui de Derville. Cependant, en 1818, il avoua à ses parents qu’il désirait devenir écrivain. En 1826, il se fit éditeur puis imprimeur ; il contracta des dettes qui le poursuivront toute sa vie, le poussant notamment au journalisme pour pouvoir les rembourser. Il rencontre d’autres écrivains célèbres : Victor Hugo, Alfred de Vigny, Alexandre Dumas ainsi que le peintre Delacroix. Il engage une longue correspondance avec le comtesse Hanska qu’il épouse en 1850, peu avant sa mort. Le courant littéraire auquel il appartient est le réalisme.


Les œuvres de Balzac sont rassemblées sous un titre général : La Comédie humaine. Il rassemble sous ce titre tous les romans écrits depuis 1829 en les classant en trois grandes parties : Etudes de mœurs, Etudes philosophiques et Etudes analytiques.
On retient parmi ces œuvres quelques titres : Le Dernier Chouan en 1829, Le Colonel Chabert en 1832 qui appartient aux scènes de la vie privée, Le Curé de Tours en 1832, Eugénie Grandet en 1833, Le père Goriot en 1835, Le Lys dans la vallée en 1836.

Biographie de balzac