أهلا وسهلا بك إلى منتديات طموحنا.



انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

انا اريد بحث باللغة الفرنسية عن:(nos geste pour proteger l'envirenement (l'eau .les plante et les animaux بلييييييييييييييييييييييييييييييييييييييز



انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم


النتائج 1 إلى 8 من 8
  1. #1

    تاريخ التسجيل
    Jan 2014
    العمر
    18
    المشاركات
    31
    الجنس
    أنثى

    عاجل انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

     
    انا اريد بحث باللغة الفرنسية عن:(nos geste pour proteger l'envirenement (l'eau .les plante et les animaux



    بلييييييييييييييييييييييي يييييييييييييييز

    hkh hv[,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,;l

    الأعضاء المٌعجبين بهذه المشاركة: * Lª Flèur Dè Pâpähª*

  2. #2
    ♥•- مشرفة سابقة -•♥
    تاريخ التسجيل
    Oct 2013
    العمر
    17
    المشاركات
    4,047
    الجنس
    أنثى
    وظيفتي
    طالبة متفوقة
    هواياتي
    المطالعة
    شعاري
    الحمد لله

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    les jeste aucotidienne
    مام انا احتاجه
    من فضلكم
    متنساوش
    texte argumentatif

  3. #3

    تاريخ التسجيل
    Dec 2013
    المشاركات
    714
    الجنس
    أنثى
    وظيفتي
    طالبة
    هواياتي
    السباحة و
    شعاري
    الاتحاد والتسامح والصداقة

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    Combien d'années de ma sœur
    الأعضاء المٌعجبين بهذه المشاركة: * Lª Flèur Dè Pâpähª*

  4. #4
    ♥•- مشرفة سابقة -•♥
    تاريخ التسجيل
    Oct 2013
    العمر
    17
    المشاركات
    4,047
    الجنس
    أنثى
    وظيفتي
    طالبة متفوقة
    هواياتي
    المطالعة
    شعاري
    الحمد لله

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    4am

  5. #5
    ♥•- مشرفة سابقة -•♥
    تاريخ التسجيل
    Oct 2013
    العمر
    17
    المشاركات
    4,047
    الجنس
    أنثى
    وظيفتي
    طالبة متفوقة
    هواياتي
    المطالعة
    شعاري
    الحمد لله

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    هل من حل

  6. #6
    ♥•- ادارية سابقة -•♥
    تاريخ التسجيل
    Sep 2010
    المشاركات
    2,871
    الجنس
    أنثى
    هواياتي
    المطالعة والطبخ
    شعاري
    عامل الناس بما تحب أن يعاملوك به

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    NFORMATIONS CONCERNANT L' ENVIRONNEMENT AVANT PROPOS

    A/-DEFINITION: Qu'est ce que l'environnement? Selon le Dictionnaire LAROUSSE, l'environnement est l'entourage. L'entourage de tout ce qui est autour de nous,ou tout ce qui nous entoure. C'est aussi l'ensemble des conditions naturelles et culturelles qui agissent sur les êtres vivants et les activités humaines.

    B/-LES ELEMENTS ESSENTIELS QUI CONSTITUENT L'ENVIRONNEMENT: la terre, l'eau, l'air, la biodiversité et les êtres vivants.
    L'Homme (hommes et femmes), l'être vivant habitant la terre est supérieur à d'autres êtres vivants de la terre, par ce qu'il est doté d'une intelligence et est capable de penser, de raisonner et d'agir. Il aussi est capable de bien gérer et de bien protéger ce qui lui est confié ou ce qu'il a. Mais comment peut-il bien gérer son entourage? Parce que cet entourage qui est l'environnement est constitué des éléments comme l'air, l'eau, la terre et la biodiversité....

    C/-INTRODUCTION: L'entourage de tout ce qui est autour de nous qui constitue l'environnement peut être bien géré, bien protégé si nous les humains prénnons seulement l'engagement et agissons. Notre environnement a besoin d'un engagement de tous pour s'épanouir. Les éléments constitutifs de l'environnement(l'eau,l'air,la terre...)sont dégradés ou encore nous pouvons dire que l'environnement est dégragé parceque nous constatons: la pollution, le changement climatique, les déchets, les érosions,les inondations...entrainant notre planète à des nombreuses difficultés socioéconomique qui freinent le développement.Beaucoup des conférences, séminaires et réunions se font à travers le monde pour les problèmes liés à notre environnement. Nous sommes allés au COP15 du Danemark pour prendre des mesures concernant l'émission de gaz qui affecte le climat de notre planète. Demain, nous croyons il y aura encore un autre "COP",peut être COP16 ou COP17...C'est pour vous dire que,le monde bouge pour les problèmes liés à l'environnement.Les enfants, les jeunes et les adultes s'unissent pour prendre des décisions afin d’aller vers le développement durable par la sensibilisation,l'éducation et actions. Des cris d’alarme s’élèvent pour dénoncer et s’inquiéter de la dégradation de l’environnement dans tous ses domaines. Des ONG et Associations du monde entier lutant pour l’environnement ainsi que APEDJ mènent des campagnes et activités pour un environnement sain et durable. Nos vastes terres, sont vêtues de biodiversité riche en forêt colossales, en beaux climats, en côte stupéfiantes, en rivières ravissantes, en terre de verdures et en une multitude d’autres beautés écologiques. Chaque ressource naturelle possède une valeur culturelle économique, biologique qu’il convient de mettre en évidence. Cette valorisation doit aider à l’amélioration des conditions de vie des populations. Mais malheureusement nos continents font désormais face à une biodiversité décroissante, avec de moins en moins des forêts, des changements climatiques, un effritement des côtes, des rivières polluées, une désertification croissante, une extrême pauvreté et d’autres formes de dégradation.Le développement durable ne peut se réaliser que si les nations du monde s'efforcent de régler les problèmes liés à l'environnement qui causent des dégâts à la santé humaine et animale,à l'économie,à la production agricole...parce que tout ce que nous infligeons à l'environnement nous l'infligeons à nous-mêmes.

    -Au CONGO-Brazzaville: Avec se superficie de 342000km2,l'environnement du CONGO-Brazzaville a besoin d'une attention particulière de tous les congolais et aussi des ONG du monde qui peuvent nous venir en aide nous APEDJ afin de travailler, mettre en place des projets...qui peuvent aider l'environnement. Bien que le gouvernement s'efforce de prendre des mesures pour réduire les effets de la dégradation de l'environnement mais a besoin du soutien des uns des autres,des ONG locales ou internationales parce que donner le meilleur de soi à autrui c'est l'aider à devenir lui-même. Nous APEDJ, attendons vos réactions,écrivez-nous.
    -----------------------------------------------


    LE CHANGEMENT CLIMATIQUE:
    Dans plusieurs pays africains, il pleut subitement ou tardivement. Quelquefois, il ne pleut pas du tout. Au Congo Brazzaville, ce pays bénéficie d’un régime de pluies bimodal, ce qui est appelé : « granges saison des pluies » qui couvre le mois de septembre à novembre, interrompue de décembre à février par la petite saison sèche. Les pluies reprennent de Mars à Mai (petite saison des pluies) et s’arrêtent de Juin à Août pendant la grande saison sèche. Cette période est marquée par un faible ensoleillement dû a un couvert des nuages gris presque permanent. Cette succession des pluies a une influence importante sur la phénologie des plantes et sur le comportement alimentaire et la reproduction des animaux. Mais compte ténu du changement climatique qui affecte le monde entier, au Congo Brazzaville la période des pluies a changé, il fait de plus en plus chaud et froid, beaucoup de sécheresse...
    Donc ce qui veut dire, les pays du monde entier sont tous affectés par la variabilité climatique qui se manifeste pour plusieurs raisons : les vents atmosphériques, les changements météorologiques. Outre ces phénomènes naturels, les activités entreprises par l’homme comme la déforestation et la mauvaise gestion des terres influencent directement les conditions climatiques.
    Souvenez-vous des inondations qui ont causé d’immenses dégâts dans certains pays ? Vous rappelez-vous des sécheresses qui ont entrainé une misère répandue ? De tels changements proviennent des moyennes plus élevés de températures, causés par un accroissement de gaz à effet de serre(GHG) dans l’atmosphère terrestre. Le gaz carbonique, le plus dangereux des gaz à effet de serre est libéré durant la consommation des combustibles fossiles. Le méthane et chlorofluorocarbones(CFC), font partie des gaz à effet de serre. Ils sont produits à partir de diverses sources : les fumées d’usines, le gaz d’échappement des véhicules, la production d’énergie et les incendies de forêt.
    Le changement climatique peut affecter n’importe quel pays du monde, peut aussi affecter nos forêts et notre biodiversité.
    Plusieurs espèces végétaux et animaux seraient en voie de disparition, nos foyers seraient endommager, ce changement pourrait également nuire à notre santé, engendrer des épidémies de paludisme et de fièvre jaune.
    La qualité de l’air que nous respirons pourrait aussi être gravement polluée, le cas de vivre dans une grande cité. Les émissions des véhicules telles que l’oxyde de carbone, le benzène et le plomb ont un effet direct et dévastateur sur l’environnement. Dans certains pays du monde, le taux d’urbanisation le plus élevé influence la qualité de l’air. La pollution atmosphérique est accrue par la densité de populations urbaines et par l’accroissement des activités industrielles. La pollution peut sérieusement nuire à notre santé. L’exposition aux émissions toxiques est associée aux infections respiratoires, aux maladies pulmonaires comme l’asthme, la bronchite chronique, au cancer du poumon, et aux problèmes liés à la grossesse. Bien que l’Afrique ne contribue très peu aux émissions de gaz à effet de serre, elle demeure néanmoins vulnérable aux conséquences du changement climatique car elle dépend largement de l’agriculture.
    Alors, nous devons s’unir pour combattre le changement climatique, nos dirigeants doivent agir le plus vite possible en mettant en œuvre des mesures appropriées telles que le principe du pollueur payant, principe qui préconise des amandes aux entreprises excédent un certain taux d’émission. Ils devraient aussi créer des lois et les mettre en application afin de réduire les émissions des gaz toxiques. De notre part, en tant que ONG nous exhortons le monde entier d’utiliser des ressources d’énergie renouvelables comme l’énergie hydraulique, solaire ou éolienne.
    Notre planète a besoin de nous, l'union fait la force pour combattre le changement climatique.
    Planter des arbres est le moyen le plus populaire de lutter contre la pollution atmosphérique, les arbres absorbent le dioxyde de carbone, apportent ombre et fraicheur dans les villes et village, empêchent l'érosion des sols,permettent la fabrication des produits du bois, abritent la faune et la flore, purifient les eaux et embellissent le paysage.
    Participons tous à la campagne de planting d'arbres qui a pour objectif de voir un arbre planté par chaque être humain.



    I/- BIODIVERSITE:
    La beauté de nos continents réside dans sa riche biodiversité. Cette biodiversité est la variété des plantes et d'animaux vivant dans nos écosystèmes qui se caractérise par:
    -l'abondance des espèces
    -la diversité des espèces
    -l'endémisme( le fait que chaque espèce est unique dans nos continents).
    La biodiversité mondiale est menacée, en Afrique et dans d'autres pays d'Afrique comme le CONGO-Brazzaville cette menace est due à certains facteurs: disparition des espèces parle braconnage, la mort due aux maladies, par la chasse illégale pour la nourriture et la commerce. L'utilisation médicinale et commerciale des plantes,oubliant que pour une bonne gestion durable de ces ressources, il faut que le prélèvement soit inférieur au coût naturel. Au CONGO-Brazzaville: Bien que le pays ait mis en place des zones protégées mais peu de ressources pour gérer ces zones efficacement. Les ressources naturelles nationales sont toujours menacées et les installations pétrolières menacent aussi les environnements côtières et marins.

    1/-La sauvegarde de la biodiversité:
    La communauté mondiale se retrouve face aux objectifs visant à pallier la perte de la biodiversité, à réduire la pauvreté d'ici 2015. La sauvegarde de la biodiversité est possible si la distribution des coûts se fait équitablement. Elle aussi est possible, si la gestion durable des ressources se fait à certaines conditions: la légitimité du caractère <> de la ressource,des <>. De telles règles ont historiquement existé dans les sociétés rurales. Par exemple en Afrique de l'ouest, le puits Sahélien est la propriété du lignage de pasteurs qui l'on creusé, celle-ci accepte toujours un troupeau de passage mais définit le nombre de jours qu'il peut rester selon l'état de la ressource dans le pâturages accessible à partir du puits.Dans les mers, la pêche est souvent réservée à la consommation personnelle, en dehors des grandes pêches d'étiage organisées par les maîtres des eaux, la cueillette d'un certain nombre de fruits est régulée.Cependant, ces ressources peuvent être fragilisées par les évolutions sociales,l'arrivée de nouveaux acteurs ne respectant pas ces règles.
    Nous ONG, sommes invités à sensibiliser la population du monde de bien gérer la biodiversité de nos continents afin de trouver des solutions durables visant à mettre fin à la disparition des espèces.
    2/-Conservation durable de la biodiversité:
    Chaque pays du monde possède une culture de conservation de son patrimoine. Les pays indigènes ont eux aussi utilisé et utilisent leurs connaissances pour gérer leurs ressources naturelles. Nous devons avoir des stratégies et connaissances pour conserver notre biodiversité afin qu'elle ne soit plus en disparition. Des programmes de conservation et de sauvegarde de la biodiversité devront être mis en place dans nos continents. La jeunesse est prête à travailler dans ces programmes pour réduire la chômage. Au CONGO Brazzaville, l'APEDJ lance un appel assitance aux ONG et autres structures pour l'aider dans ces programmes de conservation et sauvegarde ou de recevoir une formation afin de travailler dans ces programmes pour éviter les conflits entre l'homme, la faune, la flore et les espèces aquatiques.

    II/-LES FORÊTS:
    Les forêts jouent un rôle important et vital dans la survie de l'homme et sont sources d'habitats aux espèces animales. Actuellement le déboisement des régions tropicales est causé par la destruction des forêts à des fins agricole et par la surexploitation des forêts par las compagnies qui font le commerce du bois et par les gouvernements. Cette ressource précieuse est dilapidée rapidement à la suite d'une mauvaise gestion ou d'une absence totale de gestion. Les bois et forêts sont des écosystèmes qui ont des valeurs écologiques, économiques et sociales très remarquables. Elles contribuent à atténuer le changement climatique en aspirant l'oxyde de carbone de l'atmosphère. Plus, vous abattez les arbres, moins il pleuvra. La déforestation peut également mener à des sécheresses intenses surtout dans les régions les plus vulnérables aux périodes sèches. Les forêts sont les gardiennes de la terre, elles la protègent de l'érosion et contribuent à sa fertilité par l'équilibre des substances nutritives dans l'air, dans l'eau et dans la terre. Les forêts contrôlent les cycles de sécheresses et d'inondations dans les rivières: on peut dire, les forêts exercent un contrôle sur l'environnement.Au début du siècle, notre planète comptait 15 à 16 millions de km2 de forêt tropical. Aujourd'hui, il n'en reste que 9 millions. Chaque année, entre 7,6 et 10 millions d'hectares sont détruits et 10 millions d'hectares supplémentaires subissent des dégâts important. Au CONGO Brazzaville la forêt naturelle congolaise couvre 22 millions d'hectares et représente 10 pour cent des forêts denses en Afrique et couvre 65 pour cent de la superficie du pays. L'exploitation commerciale du bois risque d'endommager gravement les forêts, la faune et la flore du CONGO. Plus de 20 millions d'hectares de forêts non protégées ont été alloués aux compagnies forestières. Les activités comme l'exploitation du bois d'oeuvre, collecte du bois pour le feu, pour le charbon, pour la vente se réalisent. La forêt Mayombe le plus grand et long d'Afrique subissent des perturbations par les populations locales et pourtant elle entretienne les espèces, les population en nourriture,abri, remède médical et en eau naturelle car la société EAU MAYO tire l'eau naturelle dans la forêt Mayombe. Les bois et les forêts sont également destinées à des usages culturels, spirituels et religieux. L'exploitation commerciale des bois et forêts de façon modérée créée une source importante de revenus, de devises étrangères et d'emplois. La déforestation des forêts nécessite une attention et action immédiates,vu leurs valeurs économiques, sociales, culturelles et environnementales car en les détruisant,nous retirons nos enfants, jeunes et ceux des générations à venir la possibilité d'utiliser les dons de la nature afin de créer de nouvelles techniques, de produire de nouvelles récoltes et d'inventer de nouveaux médicaments.

    1/-Couverture et qualité des forêts:
    L'Afrique possède le taux le plus élevé de la forêstation au monde. Au CONGO Brazzaville, ce taux a atteint 25 pour cent parce que le arbres sont souvent abattus pour le bois de chauffe, du charbon, pour la production d'énergie, pour laisser la place aux fermes et agglomérations humaines et pour le commerce aux pays développés. Nous devons maintenir le forêts en vie, c'est bien. Mais comment? Parce qu'il faut se nourrir pour survivre et pour se nourrir nous devons faire cuire les aliments. Les populations rurales utilisent que du bois pour le feu, elles n'ont pas accès à l'électricité, au gaz. Cette situation est identique dans mon village natal appélé MADZIA à 60km de Brazzaville au sud du pays.
    2/-Gestion durable des bois et forêts:
    Le développement durable forestier est entravé par: -insuffisance d'engagements politiques, des mesures inappropriées, des départements forestiers médiocrement financés, une mauvaise gestion des dispositifs financiers, l'échec des autorités internationales à soutenir financièrement les campagnes de la sauvegarde, de la préservation et de la conservation. Nous APEDJ sommes prêts à travailler pour soutenir nos forêts mais les moyens matériels et financiers nous manquent pour une gestion durable de nos forêts. Avec le projet: 100 arbres chaque 6 mois de l'APEDJ, nous croyons réduire le taux de déforestation au CONGO Brazzaville par le planting d'arbre. Pour finir: Nos continents peuvent devenir verts par le reboisement, l'entretien, la protection et la préservation et la conservation. Mettre en place les méthodes de la consommation nécessaire pour nos besoins.Les forêts constituent donc d'importants puits de carbone, participant à la régulation et à la stabilisation du climat. Un arbre absorbe du gaz carbonique qui est un gaz à effet de serre contenu dans l'air et dégage en retour l'oxygène qui est nécessaire pour la vie sur terre. Abattu, l'arbre libère dans l'atmosphère le carbone et d'autres gaz nocifs et perd ses propriétés de séquestration. L'Homme déboise trop souvent son environnement pour installer le ville, les barrages, etc. Il augmente les risques d'inondations ou de glissement de terrains et des érosions dus aux pluies diluviennes et autres catastrophes. Il faut se rappeler que la prévention des catastrophe sauvent souvent plus des vies que les secours d'urgences qui en plus coûtent beaucoup d'argent. Le reboisement fait partie des solutions pour stabiliser le climat et la terre pour la survie de l'humanité.Alors pour finir,je dis: plantons davantage des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique de la terre.

    Les trois bassins forestiers tropicaux du monde sont: Le bassin du Congo qui couvrent 6 pays pour l'heure (le Congo-Brazzaville, le Congo-Kinshasa, la Centrafrique,le Gabon et la Guinée Equatoriale),le bassin d'Amazonie (Brésil, Bolivie, Colombie, Equateur, Guyane Française, Guyana, Pérou, Suriname et vénézuéla) et le Bassin de Bornéo-Mekong(Birmanie, Brunei, Chine, Cambodge, Indochine, Loas, Malaisie, Papouesie, Nouvelle Guinée, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam). La forêt du bassin du congo est le deuxième massif forestier tropical après la forêt amazonien. Les trois bassins forestiers, c'est 80 pour cent des forêts tropicales de la planète, c'est aussi les 2/3 de la biodiversité terrestre.

    III/-L'EAU:
    L’eau c’est la vie, dit-on souvent. Eh oui, c’est pourquoi en Chine, on célèbre la fête de l’eau. L’eau est une ressource naturelle, un élément vital et indispensable. Lorsqu’on veut manger, qu’on veut être propre, qu’on veut sauver une vie, on a besoin de l’eau. L’homme, la faune, la flore ont aussi besoin de l’eau y compris nos forêts et nos terres. Elle est la solution à certains problèmes de la vie. Voici la question : Vous êtes- vous déjà demandé d’où provient l’eau que vous utilisez chez vous ?
    Au CONGO, l’eau provient dans différentes rivières du pays. Par exemple, à Brazzaville l’eau est tirée dans les rivières Djiri(au nord), Djoué (au sud) par la SNDE (Société Nationale de Distribution d’Eau). A Pointe Noire, l’eau est tirée dans la rivière Kouilou, à Dolisie l’eau est tirée dans le Niari par la SNDE et sans compter des petites sources, ruisseaux et autres rivières qui existent dans le pays qui ravitaillent la population congolaise. Dans des zones où la population n’a pas accès à l’eau de la SNDE, on utilise l’eau des forages, d’autres personnes puisent l’eau dans des puits, ruisseaux…Quelques personnes utilisent l’eau de pluie. Mais Malheureusement toutes ces eaux (forages, ruisseaux, puits, pluie) ne sont pas traitées.
    1/-La qualité de l’eau
    La qualité de l’eau que nous buvons ou utilisons dépend d’un pays à un autre, d’une zone à une autre. La dégradation de l’environnement entraîne des pénuries, cause un impact à la qualité de l’eau, peut aussi contribuer à la réduction de la biodiversité.
    -A Brazzaville (CONGO) : la qualité de l’eau que nous buvons n’est pas totalement bien traitée par la société de distribution. La SNDE doit revoir ses installations en eaux et de distributions. Avec des tuyaux en fer vieillis l’eau se salit ou parfois change de couleur. Il y a certain certains quartiers de Brazzaville l’eau manque ou sort rarement dans les robinet et parfois non. Avec des nouvelles prises par le Gouvernement en créant des Centres d’adduction en eau, l’eau peut être accessible dans des quartiers proches de ces centres. Des quartiers comme Mpissa, plateaux des 15 ans, l’eau est très difficile pourtant Brazzaville est entourée des 2 grandes rivières (Djiri au nord et Djoué au sud) et du grand fleuve Congo à l’est de la ville (le 2eme puissant du monde à près l’Amazonie). La qualité de l’eau à boire a tellement étonnée la population, ceux qui sont riches ont construit des usines privées pour produire de l’eau potable qu’ils vendent en bidon, en camion citerne…Nous nous demandons, pourquoi ces hommes riches n’ont pas investi ou n’investissent pas pour renforcer les installations de la SNDE afin que chaque habitant du CONGO utilise l’eau de cette ? Chaque foyer du CONGO vivant à faible coût n’a pas la possibilité d’acheter l’eau de ces usines par manque du moyen financier. Il préfère boire l’eau de la SNDE qui n’est pas totalement bien traitée et beaucoup des maladies leur guettent et leur attendent. Pourquoi ce manque d’eau, est ce parce que la quantité d’eau à distribuer par jour est peu ou peut être à cause des pannes technique? Il y a certaines ONG et des particuliers de bonnes volontés du CONGO ont essayé ou essayent de faire de dons de forages d’eau à la population. Mais malheureusement les eaux de ces forages ne sont pas traitées, pas accessibles à boire juste pour l’utilisation ménagère.
    Voir Album photos pour le photos de l'eau et Vous comprendrez.Il y a des photos d'un forage du quartier Mpissa (Brazzaville). Les donateurs du forages ont bien écrit : « Attention cette eau n’est pas traitée ». Regardez aussi ce puit d’eau du quartier Kinsoundi (Brazzaville). Ce que l’APEDJ veut :
    -l’eau accessible à tous
    -le riche ou le pauvre ait la possibilité de boire la même eau traitée, potable
    -l’eau des forages soit aussi traitée pour une consommation buvable en cas de pénurie
    -l’Etat congolais donne des moyens à la SNDE pour renforcer ses installations, sa production, son traitement et sa distribution afin que chaque quartier de Brazzaville et d’autres villes du pays aient accès à l’eau traitée, potable.
    Avec son projet de forage en eau traitée, l’APEDJ donnera l’espoir aux populations du CONGO des zones de sécheresse. Nous lançons un appel à ceux qui peuvent nous soutenir pour la construction des forages au CONGO, de nous écrire pour travailler ensemble, mettre des projets,des idées ensemble pour combattre la bataille de l’eau au CONGO.
    2/-La pollution de l’eau
    L’eau, cette ressource naturelle est menacée par la pollution de toute sorte et toute marque, par exemple : les déchets toxiques jetés dans les mers, rivières qui empoisonnent les eaux. Le carburant sur la surface des eaux…
    -Au Kenya : les affluent provenant des usines de thé noir empoisonnent les rivières, 271 poissons meurent de la pollution.
    -En Côte d’Ivoire : les déchets jetés dans l’océan a des conséquences sur la santé des populations et des poissons. Le lac ebrié est touché par les effets des déchets.
    La pollution de l’eau est sources de dégâts irréversibles.
    3/-L’élévation du niveau de la mer
    A mesure que les océans avanceront à l’intérieur des terres,l’eau salée contaminera l’eau douce,les nappes aquifères qui fournissent de l’eau aux ménages,à l’agriculture et à l’industrie seront touchées et peut contribuer à la transmission de maladies infectieuses à la suite de l’inondation des systèmes d’égout et d’assainissement. L’élévation du niveau des mers provoque les inondations dans certaines régions les plus peuplées de la planète, la disparition des forêts, de la biodiversité, des habitations dans certaines îles de notre planète.
    4/-L’eau douce :
    L’eau potable est toujours inaccessible à bon nombre de populations. Ceux qui ont facilement accès à l’eau ne font aucun effort pour l’utiliser correctement. Alors que faire ?
    -Suivre la vision africaine de l’eau pour renforcer la gouvernance des ressources en eau améliorer les connaissances sur les problèmes liés à l’eau, contribuer aux ressources financières pour le développement et la gestion en eau maintenant et à l’avenir.
    -financer les ONG qui veulent travailler dans les problèmes liés à l’eau
    -utiliser l’eau avec modération, de façon
    responsable.

    IV/-L'ÉNERGIE
    Le mot "énergie" donne naissance à plusieurs définitions et explications selon la catégorie de type d'énergie que nous utilisons. Par exemple:
    -l'homme, être vivant possède une énergie
    -les autres espèces vivantes possèdent également une énergie.
    Cette catégorie d'énergie est la force vitale qui permet aux espèces vivantes de vivre. D'où la question: qu'est ce qu'un homme,un animal,un arbre sans énergie? Rien-absolument rien du tout.
    -Il y a aussi l'énergie électrique produit à base d'un barrage hydraulique,d'un groupe électrogène ou à base des nouvelles technologies en utilisant le soleil, l'air et des substances diverses.

    I/-Parlant de l’énergie électrique
    L’auteur américain Mark Twain avait raison en disant : « Nous avons tous besoin d’énergie pour le chauffage, les transports, l’alimentation, l’hygiène et autres besoins. Mais la façon dont nous obtenons et utilisons cette énergie dépend de l’endroit où nous habitons et de notre pouvoir d’achat ». Ainsi, les populations des pays riches peuvent se connecter aux réseaux électriques et acheter de l’essence pour alimenter leurs appareils, leurs machines et leurs véhicules. Dans les pays en développement plus de 2 milliards de « pauvres en énergie » brûlent du charbon, du bois pour s’éclairer, se chauffer et cuisiner. Cette collecte de ces matières combustibles effectuée par les femmes, les hommes est généralement longue et pénible. Les enfants consacrent leur temps à effectuer cette collecte au lieu de le consacrer sur les bancs de l’école. En plus, les émanations nocives de ces combustions tuent chaque année des millions d’enfants et personnes adultes.

    A/- Le grand défi
    Le grand défi consiste donc à couvrir les besoins énergétiques croissants de l’humanité d’une manière qui soit écologique, durable et rentable. Il est crucial de développer des sources d’énergie non polluantes et renouvelables sans aggraver le réchauffement mondial.
    Au CONGO: la Société Nationale d’Electricité (SNE) s’efforce à produire un énergie rentable et durable pour tous le congolais malgré quelques difficultés constatées à cause des délestages en énergie électrique dans certaines zones du pays dû au manque des moyens techniques pour faire fonctionner toutes les équipements produisant une énergie rentable et non polluante.
    Les délestages sont devenus à la une à Brazzaville, à Point Noire et dans d’autres localités du pays, c’est pourquoi beaucoup de personnes utilisent les groupes électrogènes pour avoir de l’énergie électrique et ces groupes électrogènes par fois trop polluantes dégradent l’air à respirer et cela provoque des maladies. Les vendeurs des groupes électrogènes sont contents et profitent de ces délestages pour faire couler leur produit sur le marché congolais, la vente et l’achat des groupes électrogènes se font chaque jour à Brazzaville, à Pointe Noire et d’autres localités du pays à cause des délestages en électricité.
    La population de Brazzaville ne s‘approvisionne plus équitablement en énergie électrique produite par la SNE. L’énergie électrique est si importante pour alimenter nos appareils électroniques mais à cause des délestages, des groupes électrogènes ont pris le dessus (ou ont envahi) le marché congolais. (Voir cette photo, pensez et imaginez)

    -Avec le lancement du barrage hydroélectrique d’Imboulou au nord du pays, de la thermique à Gaz de Djeno à Pointe Noire au sud du pays, la réhabilitation du barre hydroélectrique de Moukoukoulou au sud du pays, la réhabilitation du barrage hydroélectrique au sud de Brazzaville, la population congolaise pourrait se soulager avec les délestages.
    B/- Réflexion :
    -La construction des grands barrages est sujet à controverse. Les avantages dépassent-ils les inconvénients ?
    D’un côté, les bénéfices sont considérables : la production d’énergie électrique, contribution à contrôler les crues des cours d’eau, stockage d’eau qui serait écoulée inutilement vers l’océan... De l’autre côté, une cause importante des problèmes financiers et d’environnement :
    -Coût élevé pour la construction et les dettes contractées pèsent lourdement sur l’économie des pays qui érigent le barrage.
    -Des bonnes terres agricoles doivent parfois être sacrifiées et des populations déplacées.
    -La pêche côtière à l’embouchure des fleuves peut en souffrir.
    -Faute de protection de bassin versante, d’importantes quantités de matières solides s’accumulent dans les réservoirs de retenue réduisant leur capacité et diminuant la durée de vie de l’investissement.

    D/- L’énergie renouvelable
    Au Congo, l’énergie renouvelable n’est pas encore d’actualité, beaucoup des congolais n’ont pas encore des notions, connaissances et l’esprit de pratique des énergies renouvelables, bien que quelques Autorités du pays, les hommes d’affaires font des installations électriques à base des énergies renouvelables dans leurs hôtels, maisons… mais la plupart de ces personnes le font par enthousiasme, de se faire montrer aux autres par les moyens qu’il a et non par et pour éducation.
    Une seule société qui existe au à Brazzaville appelée Africa Solaire qui propose les installations électriques en énergie renouvelable à base du soleil. L’APEDJ organisera des journées éducatives, de sensibilisation avec Africa Solaire sur les énergies renouvelables à base du soleil et ensuite à base du vent… pour permettre aux habitants du Congo d’avoir des notions, connaissances sur les énergies non polluantes et naturelles afin de vivre dans un environnement sain et de réduire la surconsommation.

    (Photo du bureau de la société Africa solaire.)

    VI/-TERRES
    Nos terres sont pleines de ressources inestimables. Elles font le développement économique, social et environnemental de nos pays, continents. Par exemples, l’Afrique est la deuxième plus grande région du monde avec 20 pour cent de la surface de la planète (2.963.313.000 hectares). Les pays d’Afrique s’occupe de leurs terres par les activités comme : l’agriculture, le planting d’arbres...pour la fourniture de l’alimentation, de la production économique…
    Au Congo Brazzaville : l’accès à la terre demeure incertain imprévisible. Seulement 2 pour cent des terres arables sont cultivées par manque des moyens financiers et matériels. Malgré son vaste potentiel agricole, le CONGO importe ses denrées alimentaires. La dégradation de l’environnement a fortement appauvrit cette riche terre par une sorte d’infection se trouvant dans les cultures vivrières. Une étude est entrain d’être menée par les ONG locales et certaines institutions pour des stratégies efficaces d’une bonne agriculture
    A Brazzaville, le problème des érosions se multiplie du jour au jour à cause de la terre qui n’est plus stabilisée par manque des canalisation effectives pour permettre aux eaux des pluies de couler librement ou du fait que le gouvernement ne donne plus un appui efficace à certaines zones de la ville en voie d’une érosion. Exemple : Voyez cette maison





    Alors pour essayer de combattre ce problème d’érosion dans la ville, la population des quartier en érosion se débrouille en faisant certain geste de bonne volonté pour éviter les érosions en mettant des pneus, des sacs rempli du sable ou terre, ou en plantant des arbres. Et dans des routes où il sa des activités de ce genre le passage devient payant c'est-à-dire pour passer il faut encourager ces travailleurs de bonne volonté en donnant quelques pièces de monnaie. Et ce phénomène est devenu très courant dans des ruelles d’érosion de Brazzaville. C’est pour vous dire que Brazzaville est ravagé par le problème d’érosion qui est devenue une affaire de tous.
    Alors les principales activités pour stabiliser la terre au CONGO sont :
    -le planting d’arbre, l’agriculture, l’assainissement.
    NB : **** « Nous devons tous refuser de nous associer aux industries qui utilisent nos terres pour déverser leurs déchets chimiques toxiques »****

    VII/-L’AIR
    1/-La qualité de l'air
    2/-La pollution atmosphérique
    Tous les pays du monde souffre de la pollution atmosphérique d’une façon ou d’une autre : la fumée des usines, des voitures...Le pays développés émettent un taux élevé de leur gaz, les pays en développement consomment les odeurs de déchets,des ordures…
    -Brazzaville (CONGO) : la fumée des vieilles voitures et vieux véhicules, l’odeur dégagée par les dépôts des ordures, des caniveaux bouchés pollue l’air à respirer, ce qui entraîne des maladies à la population. L’APEDJ dit : le CONGO ou l’Afrique ne devrait pas être un lieu de décharge de véhicules âgés, vieillis qui émettent des gaz nocifs à l’atmosphère. Les véhicules âgés, vieillis peuvent être réutilisés s’ils sont recyclés et n’émettent pas de gaz nocifs pour une bonne protection de l’atmosphère.
    -------------------------------------------------
    Pour Chaque jeune : un environnement sain et durable.

    L'ASSANISSEMENT,L'HYGIENE:
    Le problème de l’assainissement varie d’un pays à un autre, d’une ville à une autre et d’un continent à un autre.
    -Au CONGO : l’accès à l’assainissement de base est très limité dans les zones urbaines et rurales. La majorité des populations de zones rurales n’ont pas de toilettes et vont dans les savanes, forêts pour faire leurs besoins hygiéniques.
    -Brazzaville, une étude menée par le Ministère de la Santé a noté que : 15 pour cent des ménages avaient une fosse sceptique, 28 pour cent de toilettes et 42 pour cent des latrines traditionnelles. 20 pour cent des ménages visités n’avaient ni toilettes, latrines et fosses sceptiques. Dans la ville, il y a manque de toilettes publiques et la population fait ses besoins hygiéniques n’importe où,ou parfois dans des lieux inhabités, insalubres…La pollution de l'eau, l'accumulation des déchets solides et une gestion inefficace des déchets domestiques posent problèmes pour la population.
    Le ramassage des ordures ménagères pose un préjudice à Brazzaville. Les déchets ménagers sont jetés dans les rues, dans des ravins, dans les ruisseaux et polluent l’eau en causant des maladies, certains déchets jetés font des dépotoirs dans des rues. La société Pro Brazza qui voulait donné de l'espoir aux Brazzavillois en la propreté de la ville avait fermé ses portes depuis 2009,depuis là rien ne se fait pour rendre sain l'environnement en immondices et sachets, les quartiers de Brazzaville et ceux des autres villes du Congo sont en dégradation car les ordures ménagers et déchets comme plastiques, sachets ne sont pas jetés dans des endroits appropriés (Décheterie).Les caniveaux sont bouchés. Certains déchets en plastiques ou solides sont brûlés et leurs odeurs ont des conséquences sur l’air à respirer, provoquant ainsi des maladies et le changement climatique. Le manque de centre de recyclage de déchets et ordures ménagers à Brazzaville pose problème et pousse à la population d’agir comme bon le semble afin de vivre dans un environnement sain et durable. C’est pour vous dire il y a du boulot à Brazzaville concernant l’assainissement et l’hygiène. Regardez ces photos ci-dessus, pensez et imaginez.







    L’APEDJ lance un appel aux ONG, investisseurs, bailleurs de fonds qui peuvent nous soutenir pour notre projet de création d’un centre de recyclage de déchets ne doivent pas hésiter de nous écrire afin de travailler ensemble et assainir Brazzaville pour la gestion durable des déchets plastiques afin de préserver l’environnement de toutes les menaces.

    Conclusion
    Pour finir : l’environnement mondial est menacé de toutes les formes. Nous devons tous nous unir pour renverser la dégradation de l’environnement par des activités, des échanges d’idées, de projets…
    L’environnement au CONGO Brazzaville nécessite un engagement de tous pour s’épanouir. Vous êtes ONG, investisseurs...
    venez vous joindre à nous afin de réaliser certains projets ensemble avec l’APEDJ en éducation, santé, eau… pour aider l’environnement au CONGO. Vos idées, commentaires, messages, suggestions et même vos dons nous aider.

    -------------
    ------------------------------------
    Pour chaque jeune : un environnement sain et durable

    الأعضاء المٌعجبين بهذه المشاركة: * Lª Flèur Dè Pâpähª*

  7. #7
    ♥•- مشرفة سابقة -•♥
    تاريخ التسجيل
    Oct 2013
    العمر
    17
    المشاركات
    4,047
    الجنس
    أنثى
    وظيفتي
    طالبة متفوقة
    هواياتي
    المطالعة
    شعاري
    الحمد لله

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    تعيشي
    لخصيهولي
    و ديريهولي في
    3 argument
    يعني
    ربي يعيشك

  8. #8

    تاريخ التسجيل
    Jan 2014
    العمر
    18
    المشاركات
    31
    الجنس
    أنثى

    افتراضي رد: انا ارجوووووووووووووووووووووو وووووووكم

    شكرا على المجهود لكن هذا النص الذي وضعته لايتحدث عن معطيات البحث و على الارجل شكرااا لك

 

 

المواضيع المتشابهه

  1. طلب تحليل بيان اول نوفمبر
    بواسطة marialolo في المنتدى الاجتماعيات للسنة الرابعة متوسط
    مشاركات: 0
    آخر مشاركة: 18-01-2014, 15:19
  2. مشاركات: 0
    آخر مشاركة: 22-11-2013, 21:04
  3. ارجوووووووووووووووووووووو ووووووووكم مسااااااعدة
    بواسطة alakasia في المنتدى قسم طلبات السنة الثانية ثانوي
    مشاركات: 3
    آخر مشاركة: 24-03-2013, 19:45
  4. ساااااااااااااااااعدوني ارجوووووووووووووووووووووو ووووووووووووكم.
    بواسطة alakasia في المنتدى قسم طلبات السنة الثانية ثانوي
    مشاركات: 5
    آخر مشاركة: 24-03-2013, 19:37

الكلمات الدلالية لهذا الموضوع

المفضلات

المفضلات

ضوابط المشاركة

  • لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
  • لا تستطيع الرد على المواضيع
  • لا تستطيع إرفاق ملفات
  • لا تستطيع تعديل مشاركاتك
  •