La plupart des verbes s'emploient à la voix active. Certains verbes peuvent être mis à la voix passive. Quelques verbes sont toujours pronominaux. D'autres s'emploient aux trois voix.

La voix passive

On ne peut mettre à la voix passive que les verbes transitifs directs.
La voix passive permet d'insister sur celui qui subit l'action, faite par le complément d'agent.
Le nouveau président a été acclamé par la foule.
sujet complément d'agent

Quand une phrase active a pour sujet le pronom on, la phrase passive correspondante n'a pas de complément d'agent.
On a construit ce pont il y a trois ans. (phrase active)
Ce pont a été construit il y a trois ans. (phrase passive)

La voix pronominale

On distingue deux sortes de verbes pronominaux :
Les verbe essentiellement pronominaux ou pronominaux par nature, qui n'existent qu'à la voix pronominale comme : s'abstenir, s'enfuir, se souvenir.
Nous nous sommes abstenus de commenter ses actes.

Les verbes pronominaux par construction, qu'on trouve aussi à la voix active ou passive comme : s'apercevoir / apercevoir / être aperçu.
Ils peuvent être :
de sens réfléchi, lorsque le sujet exerce l'action sur lui-même :
Je me coiffe.

de sens réciproque, lorsque deux (ou plusieurs) personnes exercent une action l'une sur l'autre. (le sujet est au pluriel.)
Ils se connaissent bien.




de sens passif, lorsque la voix pronominale peut être remplacée par la voix passive sans changement de valeur :
Cette pièce s'est jouée pendant vingt ans. (= a été jouée)

de sens neutre, lorsque le verbe est synonyme d'un verbe actif :
Je m'aperçois de mon ignorance (= je découvre mon ignorance).




la voix passive et la voix pronominale