Les symbolismes « 1850_1900 »

Comme touts les courants qui le précède le symbolisme ne fait pas exception à la règle, il apparut en réaction à une autre doctrine. Contre le naturalisme (le matérialisme scientifique)
Il s’élève même parfois contre le romantisme, pour les poètes symbolismes il s’agit de s’opposer du naturalisme qui tente de peindre fidèlement le réel.
Pour les symbolistes il faut percer des apparences matérielles des objets et découvrir les véritables qui se cachent derrière eux pour ainsi découvrir la véritable nature du monde.
Ces poètes vont utiliser des symboles, images afin de faire ressortir le sens camoufler par une vérité abstraite ils découvrent le monde réel mais en utilisant des représentations métaphoriques.
Pour les symbolismes le travail sur la forme du poème doit être aussi important que les idées avancées.
Selon eux il est nécessaire de combler le vide de leur de leur existence et de lutter contre l’ennui, les poètes symbolismes sont des véritables esthéticiens littéraires contenu de l’attention accordé au travail formelle
Ex : _ Charles Baudelaire dans l’évasion
_ Les complaintes de jules Laforgue
_ Une maison enfer, les éliminations Arthur Rimbaud
_ Poème sartrien, fête galante de verlan
Les symbolismes auraient comme tendance à chercher le mystère et la rêverie, à découvrir des correspondances secrètes entre la nature et l’homme,
Il s’agit aussi de crier un art pur, exigeant ou le symbole permet le passage du monde matériel au monde des idées.




Histoire des formalismes



Ce courant de critique littéraire se développe en Russie entre « 1915_1930 » il fera son apparition en France que vers 1960 les formalistes commença par la création en 1915 di cercle linguistique de Moscou « pour promouvoir la linguistique de la poétique »
La revue poética est publiée avec l’aide des formalistes par des études d’histoire et d’art.


Les grandes idées
Les formalismes naissent en réaction contre une méthode de critique qu’est s’attachée à l’étude de symbole et d’élément qui influence l’œuvre, l’histoire et la société.
Contre cette manière de faire les formalistes proposent d’étudier la littérarité : « ce qui d’une œuvre une œuvre littéraire » Jacobson.
Ainsi les formalismes étudient en détaille la structure des œuvres, des personnages et la structure précise des vers.

Les symbolismes et les formalismes