[IMG]file:///C:/Users/TAHAR/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.gif[/IMG]

Souviens –toi quand tu t’endors et qu’ailleurs des milliers de pauvres meurent, des milliers d’enfants pleurent .Entre la guerre et la peur.
Souviens –toi avant de manger que des tas de gens ont besoins d’être protégés.
Souviens-toi quant tu aimes que des tas de femmes vivent sans espoir sans âme, la violence et les armes ont séché leurs larmes .Ses gens ne demandent qu’à mourir dans le calme tous ces pauvres humains nous prient en tendant la moins de changer leurs lendemains.
Souviens –toi quand tu chantes qu’ailleurs les minutes sont si lentes les plaies sont béantes pour les victimes de l’injustice et les blessures du vice.



Souviens –toi quand le soleil se lève qu’ailleurs la vie s’achève car il n’y a plus de rêves entre las mains juif d’un militaire entre les cadavres jetés par terre.
Souviens –toi que parfois même la mort se vend trop chère

la mort est trop chère