أهلا وسهلا بك إلى منتديات طموحنا.



درس De l’usage des majuscules

درس De l’usage des majuscules Majuscules dans les noms d’institutions, d’organismes, de pays, de lieux... Comme expliqué dans les conventions typographiques, « on mettra de préférence une majuscule



درس De l’usage des majuscules


النتائج 1 إلى 1 من 1
  1. #1

    تاريخ التسجيل
    Sep 2010
    المشاركات
    41,925
    الجنس
    ذكر
    وظيفتي
    موظف بقطاع التجارة
    هواياتي
    كرة القدم، الشطرنج، كتابة الخواطر، المطالعة
    شعاري
    كن جميلا ترى الوجود جميلا

    افتراضي درس De l’usage des majuscules

     
    درس De l’usage des majuscules



    Majuscules dans les noms d’institutions, d’organismes, de
    pays, de lieux...



    Comme expliqué dans les conventions typographiques, « on mettra de préférence une majuscule au
    premier nom seulement, les mots suivants commençant par une minuscule » :

    ● École normale supérieure

    ● Académie française

    ● Académie royale de langue et littérature française

    Il s’agit d’une convention typographique couramment utilisée dans les ouvrages scientifiques. Il est
    vrai néanmoins qu’elle est souvent enfreinte, souvent dans le but de faire apparaître certains sigles,
    mais aussi par influence de l’anglais. En anglais on mettra effectivement une majuscule à presque
    tous les mots pour les noms d’oeuvre, d’institution, etc., mais il en va différemment en français, où
    l’usage tend à éviter l’abus de majuscules.
    Qu’on accepte ou non cette convention, il y a toutefois une règle explicitement définie dans les
    grammaires : en français, les adjectifs ne prennent pas de majuscule. Il serait donc fautif d’écrire

    Académie Française.
    Il existe cependant trois exceptions à cette règle. L’adjectif prendra une majuscule :

    ● s’il est placé devant le mot qu’il détermine et que celui-ci porte une majuscule (exemples :

    Nouveau Testament, Seconde Guerre mondiale) ;

    ● s’il est lié au mot qu’il qualifie par un trait d’union (auquel cas ils constituent en réalité une
    seule unité lexicale) et que ce mot porte une majuscule (exemples : États-Unis, Mont-
    Blanc) ;

    ● s’il est le seul élément de caractérisation dans un nom de lieu et si l’autre mot est un nom
    commun :

    ● La mer Caspienne

    ● Le golfe Persique

    ● Le mont Blanc

    ● Les îles Anglo-Normandes

    ● l’océan Atlantique

    ● La vallée des Rois

    ● La tour Eiffel

    ● Le palais Garnier

    ● Le massif des Bauges

    Il en va de même pour les adjectifs de nationalité et les noms de langue : ils prennent toujours une
    minuscule (contrairement à l’anglais donc).

    ● parler français

    ● être anglais (mais être un Anglais, puisque ce n’est plus ici un adjectif)

    Même chose pour les noms de mois, les jours de la semaine, etc. : toujours avec minuscule (toujours
    contrairement à l’anglais).

    ● Aujourd’hui, samedi 31 mai 2003…

    Il faut toutefois noter qu’on maintiendra la majuscule aux mots qui, à l’intérieur d’un nom
    d’organisme, etc., requièrent en eux-mêmes la majuscule (noms propres ou cas d’antonomase

    inverse) :

    ● Association des agriculteurs de France

    ● Conseil d’État (cf. ci-dessous)

    Concernant le nom des institutions, si ces dernières ont un caractère unique, l’on mettra une
    majuscule au premier mot de l’entité :

    ● On écrira la Cour de cassation car il n’en existe qu’une, alors que l’on écrira la cour d’appel
    de Paris puisqu’il existe plusieurs cours d’appel.

    ● De la même manière, on écrira :

    ● le Conseil d’État

    ● le Sénat

    puisqu’ils ont un caractère unique. La Bourse suivra la même règle : il n’existe en effet qu’une
    seule Bourse dans chaque pays.

    ● Toutes les autres institutions s’écriront sans majuscule :

    ● le conseil général de l’Essonne

    ● le conseil régional de Bourgogne

    ● la mairie de Créteil...
    Il en va de même pour les fonctions administratives :

    ● le président-directeur général de la société,

    ● le gérant du magasin,

    ● le secrétaire général de l’association...

    En outre, les fonctions d’État s’écrivent en minuscule. Seul le portefeuille ministériel prend une
    majuscule à l’initiale de sa fonction :

    ● le ministre de la Santé,

    ● le ministre des Transports,

    ● le secrétaire d’État au Commerce...

    Exceptions :

    ● le Premier ministre et le Président de la République.

    Cas particulier de saint

    Quand on parle du personnage, saint est en minuscule et on ne met pas de trait d’union. On peut
    éventuellement abréger saint en St, auquel cas le s est en majuscule, mais toujours sans trait
    d’union.

    ● saint Paul

    ● St Paul

    Dans des noms de lieux, de fêtes, d’églises, d’institution, de vin... on écrira Saint avec une
    majuscule et lié avec un trait d’union à l’autre nom (la majuscule s’explique par la règle citée cidessus).
    On ne peut pas abréger Saint dans de tels noms.

    ● l’église Saint-Pierre

    ● le col du Grand-Saint-Bernard

    ● la Saint-Valentin

    Note : saint-bernard est lexicalisé (antonomase) comme un nom commun et ne doit donc plus
    prendre de majuscule ; il en va de même pour saint-émilion et saint-honoré (voir infra).

    Antonomases

    Un certain nombre de noms propres se sont généralisés dans le langage courant au point d’être
    lexicalisés comme noms communs (cf. antonomase). À partir du moment où ces mots sont
    lexicalisés (c’est-à-dire qu’ils ont une entrée dans le dictionnaire en tant que nom commun), on peut
    les écrire en minuscule. Toutefois, les noms propres dont ils sont tirés peuvent coexister comme
    noms propres et demander la majuscule dans cet emploi.
    Ainsi, les appellations génériques de certains vins et fromages par exemple sont des noms
    communs, alors qu’elles viennent de noms de région ou de ville. On parle d’un bordeaux pour
    désigner un vin de Bordeaux, de cantal pour un fromage du Cantal, de nuits-saint-georges, de

    rocamadour, etc.
    Des marques déposées ont également été lexicalisées. Quand ces mots sont présents dans le
    dictionnaire, ils doivent êtres écrits avec une majuscule. C’est par exemple le cas de Kleenex,

    Klaxon, Frigidaire, Solex et Rimmel (ils ne sont d’ailleurs souvent plus perçus comme des noms
    propres par les locuteurs, mais leur caractère légal de nom déposé impose l’usage de la majuscule).
    Cela dit, certains recommandent de leur substituer respectivement mouchoir en papier, avertisseur,

    réfrigérateur, vélomoteur et fard pour les cils (ou mascara).

    Antonomases inverses : État, Nation, Dieu…

    Le procédé d’antonomase inverse consiste à faire d’un nom commun un nom propre pour désigner
    une réalité ou une personne en particulier, et non plus seulement la chose générale définie par le
    nom commun. Le mot prend alors une majuscule pour le distinguer du nom commun.
    C’est le cas de Nation, État, Dieu, etc. En effet, l’État désigne quelque chose de très particulier,
    différent d’un état quelconque (état dépressif...). De même, les religions monothéistes parleront de

    Dieu avec une majuscule car pour elles il s’agit de leur dieu particulier, pas seulement l’un des
    dieux des religions polythéistes (Dieu a d’ailleurs, outre sa majuscule, perdu son article et perdu
    toute possibilité de mise au pluriel, signe d’une antonomase complète). Même processus pour : la

    Vierge (Marie), le Créateur (Dieu), le Nouveau Monde (Amérique), l’Orateur romain (Cicéron)...
    À noter que les formules suivantes d’antonomases inversée sont spécifiques : Le Tigre à Georges
    Clemenceau, l’Empereur à Napoléon Ier, le Général à Charles de Gaulle.

    Accentuation des majuscules et capitales

    Les majuscules et les capitales s’écrivent en principe avec les accents et autres diacritiques, au
    même titre que les minuscules. En effet, les signes diacritiques ont un rôle important dans les
    langues qui les utilisent. Pour preuve des ambiguïtés que leur absence peut provoquer :

    • LE GOUVERNEMENT SUBVENTIONNE L’INDUSTRIE DU POISSON SALE.

    La tendance à ne pas indiquer les accents sur les majuscules et les capitales est due à l’impossibilité
    de les indiquer sur les anciennes machines à écrire (celles-ci étaient initialement originaires de pays
    anglophones, or l’anglais est une des trois seules langues au monde à ne pas utiliser de diacritiques ;
    dès lors, leurs concepteurs n’ont pas jugé nécessaire d’implanter cette fonctionnalité dans les
    premières machines). Néanmoins, aujourd’hui plus rien ne l’empêche (autant sur les machines à
    écrire modernes que sur les logiciels de traitement de texte). Il faut donc veiller à indiquer tous les
    diacritiques.

    Articles connexes

    ● C apitale et majuscule

    ● M arques utilisées comme noms


    ]vs De lMusage des majuscules


  2. # ADS
    Circuit advertisement
    تاريخ التسجيل
    Always
    المشاركات
    Many
     

 

 

المواضيع المتشابهه

  1. Orthographe d'usage
    بواسطة الافق الجميل في المنتدى اللغة الفرنسية للسنة الثانية متوسط
    مشاركات: 2
    آخر مشاركة: 16-01-2016, 18:27
  2. L'usage du tabac
    بواسطة sabrina la rose في المنتدى اللغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط
    مشاركات: 0
    آخر مشاركة: 31-01-2014, 13:47
  3. Usage de la Grammaire française en arabe
    بواسطة الافق الجميل في المنتدى اللغة الفرنسية للسنة الاولى متوسط
    مشاركات: 0
    آخر مشاركة: 19-02-2013, 13:26

الكلمات الدلالية لهذا الموضوع

المفضلات

المفضلات

ضوابط المشاركة

  • لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
  • لا تستطيع الرد على المواضيع
  • لا تستطيع إرفاق ملفات
  • لا تستطيع تعديل مشاركاتك
  •